Brunel : « D'autres méritaient plus que nous de se qualifier »

le
0
Brunel : « D'autres méritaient plus que nous de se qualifier »
Brunel : « D'autres méritaient plus que nous de se qualifier »

Les Girondins, qui menaient 20-3 à une demi-heure du terme de la rencontre, ont craqué et se sont finalement inclinés face au Racing 92 (22-20). De quoi laisser des regrets à leur manager, Jacques Brunel.

Jacques Brunel, êtes-vous fier de ce qu'ont produit vos joueurs ce soir ?

Oui. Le challenge était particulier, le Racing cherchait la qualification tandis que de notre côté l'espoir était mince, très mince même. Au départ, notre ambition était de montrer qu'on avait du caractère, qu'on était capables de rivaliser avec une équipe dont on savait qu'elle allait débuter le match pied au plancher. Nous avons fait jeu égal pendant toute la partie, si l'on excepte un petit trou d'air en deuxième période. Nous aurions pu marquer plus de points en première mi-temps. Au final, ce résultat nous laisse un goût amer, car il y avait vraiment la place pour le gagner.

Aviez-vous déjà connu, au cours de votre carrière, un championnat aussi dense et aussi serré ?

Je crois que personne n'avait jamais vu ça ! C'est d'ailleurs ce qui rendait ce championnat si excitant à disputer. C'était un beau Top 14.

Quel bilan faites-vous de la saison réalisée par Bordeaux-Bègles ?

Ce qui est clair, c'est que nous aurions aimé avoir plus de régularité sur l'ensemble de la saison. Nous avons bien débuté, mais ensuite notre long passage à vide nous a coûté cher. En fait, je me rends compte qu'en première partie de saison, nous avons su profiter du mauvais démarrage de certaines grosses écuries avec, il faut le dire, pas mal de réussite. Cette même réussite nous a fuis sur la suite de l'exercice, puisque nous avons perdu des matchs à la dernière minute (Pau, Clermont). Nous avons relevé la tête sur la fin, mais sur l'ensemble nous avons donc été trop irréguliers. D'autres méritaient plus que nous, de par leur parcours, de se qualifier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant