Bruel : «Taxer à 75%, c'est limite spoliateur»

le
1
Bien que soutien de François Hollande, le chanteur taille en pièces la mesure phare du candidat socialiste à la présidentielle.

Patrick Bruel casse la mesure symbolique de Hollande, mais maintient sa voix. Le chanteur désapprouve la taxation à 75% des revenus annuels supérieurs à un million d'euros. Et il ne mâche pas ses mots pour le dire, à deux semaines du premier tour. «Ça atteint des proportions où ça devient limite confiscatoire et spoliateur», a-t-il déclaré jeudi sur RTL, non sans avoir précisé qu'il était, à part ça, «très content de participer à une solidarité, très content de reverser une grande partie de ce que je gagne».

«Les gens qui ont de l'argent sont aussi des gens qui génèrent du travail, de l'emploi, qui génèrent des richesses et qui font tourner aussi une économie, argumente l'interprète de Casser la voix. Ce n'est pas honteux de faire fortune, ce n'est pas honteux à partir du moment où on redistribue, et on redistribue beaucoup, parce que ne serait-ce que 50% de ce que vous gagnez c'est déjà énorme.»

«Etre de gauche, c'est très compliqué»

Il faut dire

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le jeudi 5 avr 2012 à 17:27

    JPi - C'est plus juste et plus rentable pour les rentrées de l'état de taxer les tranches supérieures à 250.000 à 50%, puis 55% à patir de 350.000 et puis 60% à patir de 500.000 par an. Cela touche beaucoup plus de monde et tout le monde serait content.