Brittany Ferries arrête son trafic en raison de grèves

le
0

RENNES (Reuters) - La direction de la compagnie maritime Brittany Ferries a arrêté vendredi son trafic jusqu'à nouvel ordre après des grèves qui ont perturbé les liaisons transmanche.

Jeudi soir, cinq des huit navires en service ont été bloqués par des mouvements de grève à Roscoff (Finistère), Cherbourg (Manche), Ouistreham (Calvados) et Santander en Espagne, port avec lequel la Brittany Ferries assure des liaisons régulières au départ de la Grande-Bretagne.

L'ensemble des passagers bloqués en Bretagne et en Basse-Normandie ont été réorientés vers les ports de Calais et de Douvres pour traverser le Channel.

Environ 8.000 passagers ont été touchés par ces grèves depuis le début du conflit, déclenché par un plan d'économies annoncé en juin dernier.

"Compte tenu des mouvements de grève qui se déclenchent de manière intempestive (...), la direction de Brittany Ferries ne peut plus assurer l'exploitation des navires et la gestion des passagers dans des conditions normales", a expliqué la compagnie dans un communiqué.

Affichant un déficit cumulé de 70 millions d'euros sur quatre ans, la direction de la compagnie, basée à Roscoff, a annoncé notamment une diminution des traversées, une augmentation du temps de travail et la suppression de deux primes versées aux équipages.

Selon la direction, ces mesures permettraient d'économiser 12 millions d'euros par an.

"On est d'accord pour faire des efforts mais la suppression des primes a été décidée unilatéralement et a un impact plus important sur les bas salaires que sur les hauts salaires, c'est cela qui a mis le feu", a déclaré à Reuters Stéphane Leverger, délégué CGT à la Brittany Ferries.

Selon lui, la décision de la direction de laisser les navires à quai vise avant tout à "désamorcer la grève".

Pour l'heure, aucune date pour la reprise du trafic, qui assure des liaisons maritimes entre le nord de la France et la Grande-Bretagne, Roscoff et l'Irlande et entre le Royaume-Uni et l'Espagne, n'a été annoncée, celle-ci dépendant de la tenue d'un comité d'entreprise extraordinaire dont la date reste à définir.

Brittany Ferries compte au total 2.500 employés et transporte chaque année 2,6 millions de passagers, dont 85% de Britanniques, et un million de véhicules.

Les difficultés de la compagnie sont surtout dues à un ralentissement de l'activité attribuée à la crise économique et à la faiblesse de la livre sterling, avec laquelle elle réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires, par rapport à l'euro.

Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant