Brignoles : le PS espère limiter la casse en 2014

le
5
Après son élimination au premier tour de la cantonale partielle, puis la nette victoire du FN au second, le PS hésite sur la meilleure façon de lutter contre la montée du parti de Marine Le Pen. Et redoute un vote sanction pour les municipales et européennes de 2014.

Réduite au rôle de spectateur après son élimination au premier tour, la gauche n'a pu que prendre acte des résultats de l'élection cantonale partielle de Brignoles dimanche soir. Au PS, on a scruté tout au long de la journée l'évolution des chiffres de la participation, avec peu d'espoir de voir le front républicain réussir finalement à s'imposer. Forts de l'enseignement des derniers scrutins, notamment celui de Villeneuve-sur-Lot, les socialistes avaient noté la capacité de mobilisation du Front national entre les deux tours.

Or, à Brignoles, la formation de Marine Le Pen disposait d'importantes réserves de voix. D'abord celles du candidat d'extrême droite dissident éliminé au premier tour....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le lundi 14 oct 2013 à 13:09

    Qui vit d'espoir meur desesperé, la calotte en 2014 va etre phenomenale!

  • mlaure13 le lundi 14 oct 2013 à 01:28

    "Où sont les tâches dévolues à l’État? La Justice, l’Armée, l’Éducation, la Sécurité, la Police, notre place en Europe? EN MIETTE. La France est à l’abandon, en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’État. Si la vérité vous choque, faites en sorte qu'elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l'absurdité, l'injustice ou l'horreur. Faites suivre, c'est criant de vérité !

  • mlaure13 le lundi 14 oct 2013 à 01:26

    Nos temps sont graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’immigration africaine n’est pas contrôlée et expurgée des éléments négatifs et dangereux. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas frémir de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut restituer à l’état sa place normale pour agir en conséquence. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit.

  • mlaure13 le lundi 14 oct 2013 à 01:23

    Il faut traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et musulmane. Sinon la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du tiers monde africain. Pour voir les choses dégénérer, laissons leurs suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.

  • mlaure13 le lundi 14 oct 2013 à 01:21

    L’ancien ministre, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament qui s’avère exacte 21 ans plus tard."Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but.