Brignoles : le PS encaisse le coup, l'UMP reste prudente

le
2
La gauche maintient le Front républicain face au FN dans la cantonale partielle de Brignoles.

«Pour la gauche, c'est un coup de semonce très clair», a commenté David Assouline, au lendemain de l'élimination du candidat de la gauche lors de la cantonale partielle de Brignoles, dans le Var. Pour le porte-parole du PS, «cela vérifie ce que nous disons depuis plusieurs mois: quand le FN est fort, haut, il faut absolument l'unité de la gauche dès le premier tour. Si on additionnait les voix du Parti communiste et des Verts, là on était au second tour», a -t-il observé. L'échec du candidat PC-PS à Brignoles est la démonstration que les partis alliés ne peuvent pas se permettre de se présenter en ordre dispersé dans les zones électoralement fragiles. Cette analyse reprend d'ailleurs celle qui avait déjà été avancée après la défaite du PS lors de la législative partielle à Villeneuve-sur-Lot, en juin dernier.

Dans la cantonale partielle de Brignoles, le PCF sort...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 7 oct 2013 à 12:02

    Preuve d'une Nullité de la gauche UM/PS confondus ...la sanction par les urnes pour commencer...et ensuite l'élimination...Enfant, entends-tu la bête de guillotin qui gronde en tirant sur ses chaînes, du fonds de son corridor?...Quand elle sera libérée, TREMBLEZ, politicards mafieux, suppôt de Satan !...

  • pichou59 le lundi 7 oct 2013 à 11:33

    pas besoin du baratin sur voix du PS , et assimilés...... - les Français sont majeurs et "vaccinés"