Brignoles : le communiste l'emporte de peu sur le FN

le
0
Treize voix seulement séparent Gilardo de Dispard qui va faire un recours.

Le front contre front de Brignoles, dans le Var, a tourné à l'avantage de la gauche dimanche lors d'une élection cantonale partielle. Jean-Paul Dispard, le candidat FN dont l'élection en mars 2011 avait été invalidée et qui se représentait a été battu par son adversaire d'il y a un an, le maire communiste de Brignoles, Claude Gilardo. Treize voix seulement séparent les deux candidats dont les scores sont 50,08% pour Gilardo et 49,92% pour Dispard. Très déçu, ce dernier a donc annoncé dimanche qu'il déposerait unrecours en raison d'irrégularités constatés lors du vote.

La participation a été un peu meilleure que lors du premier tour, sans soute en raison du mauvais temps. 45,08% des électeurs sont allés voter contre 38,11% dimanche dernier. Les électeurs étaient encore une fois appelés aux urnes car l'élection de Jean-Paul Dispard, l'un des deux conseillers généraux Front national élus en mars 2011, avait été invalidée en raison d'un écart de cinq voix

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant