Brignoles : la poussée du FN plonge le PS en plein désarroi

le
0
INFOGRAPHIE - Le premier tour de l'élection de Brignoles fait redouter au Parti socialiste un vote sanction aux municipales.

S'il fallait qualifier l'impact des résultats de l'élection cantonale partielle de Brignoles à l'aune des réactions qu'elle a provoquées au PS, chez les Verts et au PCF, ce serait sans doute par «panique à gauche». En arrivant en tête, largement devant l'UMP et en éliminant au passage les candidats Verts et PCF, le Front national a, en tout cas, provoqué un nouveau séisme, une sorte de réplique lointaine du 21 avril 2002. Signe du désarroi qui s'est emparé des socialistes, tout a été dit et son contraire sur l'analyse du scrutin et les réponses à y apporter, comme en écho à la cacophonie ambiante.

D'abord parce que le score du FN à Brignoles est venu renforcer ceux qui, au PS, demandent au gouvernement d'infléchir sa ligne en prenant notamment des mesures à l'égard des catégories populaires. «C'est une élection de plus dans la l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant