Brighton, invincible par essence

le
0
Brighton, invincible par essence
Brighton, invincible par essence

Leader de Championship après dix-neuf journées et toujours invaincu, Brighton & Hove Albion se dirige tout droit vers ses premiers pas en Premier League. Le tout quelques mois après un drame qui a bouleversé le club, un sauvetage de la faillite il y a une vingtaine d'années par un supporter friqué, et le retour d'un divin chauve. And the stripes go marchin on.

C'est un rendez-vous incontournable. Chaque année, le meeting aérien de Shoreham-by-Sea rassemble des milliers de personnes. C'est l'occasion pour les gars de Brighton et ses environs de se retrouver et de mater de vieux avions de chasse en famille. L'événement, organisé par la Royal Air Forces Association (RAFA), décolle sur le tarmac de Shoreham, situé à quelques centaines de mètres de l'académie du Brighton & Hove Albion FC, le club de foot local. À quelques poignées de kilomètres du ballet, l'équipe première des Seagulls vient d'ouvrir le score par l'intermédiaire de Kazenga LuaLua face à Blackurn. On joue la quatrième journée de Championship, et Brighton est sur la route de sa troisième victoire en quatre rencontres de championnat. Cet été, le recrutement a été ambitieux et l'objectif de Premier League affirmé. Les quelque 22 000 personnes qui massent les sièges de l'utramoderne Falmer Stadium ont la banane et allument leur smartphone. Sous leurs yeux, la gifle : un avion de chasse britannique, le Hawker Hunter, utilisé notamment par l'armée de l'air libanaise, vient de se crasher sur une autoroute au nord de l'aéroport de Shoreham emmenant avec lui quatre voitures. Onze personnes sont tuées sur le coup. Dont l'un des membres du staff du club de foot, Matthew Grimstone, et un jeune supporter, Jacob Schilt. On est le 22 août 2015.

Hughton, le coup de poker


"Ça a été un choc pour tout le monde ici. Matthew, c'est le genre de personnes que l'on croisait tous les matins, qui faisait partie de notre quotidien à tous. Et un jour, tu arrives, et rien n'est plus comme avant", se rappelle le latéral camerounais Gaëtan Bong, arrivé au club cet été. Il décrit une ambiance similaire aux jours suivants les attentats de Paris, un drame "qui aurait pu toucher tout le monde", lui dont la sœur habite dans le quartier du Bataclan. L'état de solidarité maximum s'est rapidement installé à Brighton, comme un supplément d'âme décrit par le gardien David Stockdale qui détaillait, au lendemain du crash, "la nécessité de trouver la force pour se battre". Plus de trois mois et quinze matchs de championnat plus tard, Brighton & Hove Albion est en tête de Championship, n'a toujours pas perdu la moindre rencontre et possède douze points d'avance sur le strapontin des play-offs. "C'est bien pour le moral, le coach a tout…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant