Brighelli : Vincent Peillon, vous mentez !

le
2

Mercredi matin, le ministre Vincent Peillon était l'invité de la matinale de France Inter. Et il en a profité pour proférer sur les classes prépas quelques contre-vérités qui ont fait bondir les enseignants qui tentent de résister aux brimades, aux mensonges, aux diminutions arbitraires de salaire (qui ne frappent pas ses conseilleurs - qui ne sont pas les payeurs comme on peut en juger).

Dans l'heure qui a suivi, l'un d'eux a envoyé sur le Net une lettre au ministre que je ne résiste pas à reproduire ici :

"Monsieur le ministre,Votre intervention sur les ondes France Inter du 4 décembre accumule toute une série de mensonges.Vous mentez à vos concitoyens et aux fonctionnaires de votre ministère.Vous mentez, car vous avez bien délibérément choisi de vous en prendre aux prétendus "privilèges" et "conservatismes" des professeurs de CPGE, afin de mieux faire passer en force un projet qui dégrade les conditions de travail et de rémunération d'un grand nombre de professeurs de l'enseignement secondaire.Vous mentez en affirmant que l'encadrement des élèves en ZEP en sera renforcé, alors que votre ministère a décidé de réduire le nombre des établissements actuellement classés en zone d'éducation prioritaire.Vous mentez, car la baisse de rémunération des professeurs de CPGE sera très supérieure, pour l'immense majorité d'entre eux, aux 5 % que vous avez indiqués. Et vous mentez par omission en oubliant la contribution non négligeable...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jyth01 le jeudi 5 déc 2013 à 13:20

    tiens donc...des enseignants s'apercevant que les fonctionnaires socialistes au gouvernement mentent! ils prennent aussi conscience que la méthode socialiste de nivellement par le bas pourrait aussi s'appliquer à l'EN? quelle ne s"applique pas aux impôts et taxes diverses? comme c'est étrange...

  • M2280901 le jeudi 5 déc 2013 à 13:14

    que des menteurs dans ce gouvernement