Bridgestone, Goodyear, Michelin, Pirelli: des pneumaticiens increvables!

le
0

(lerevenu.com) - Les pneumaticiens ont connu un bon début d'année notamment grâce à une bonne orientation des volumes de ventes : on estime que le marché des pneumatiques a crû d'environ 5 % sur les six premiers mois de l'année (+5 % en remplacement Tourisme/Camionnettes, +3 % en Poids Lourds).

En outre, les prix des matières premières ont encore baissé par rapport à l'an passé, ce qui a constitué un facteur de soutien important pour les marges du secteur. Enfin, nos contacts font état d'un environnement prix « discipliné », un facteur important pour une industrie de transformation de la matière. Ainsi, les pneumaticiens ont donc confortablement réitéré leurs objectifs financiers annuels lors de la publication de leurs résultats semestriels fin juillet. Confiants sur le court terme, nous saisissons cette opportunité pour passer en revue les solides fondamentaux de cette industrie.  

Un caractère défensif   L'industrie de manufacture de pneumatiques est par nature défensive. 75 % de la demande provient en effet des besoins de remplacement des conducteurs de véhicules. Les pneus sont des produits d'usure et, même si l'on peut décaler le remplacement d'un pneu, cela ne peut être que temporaire : le pneumatique sera irrémédiablement remplacé pour des raisons de sécurité évidente.

Le marché est donc plus lié aux kilomètres parcourus chaque année (très résilients sur le long terme) et à la croissance continue du parc automobile mondial

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant