Bricolage : accord syndical sur le travail du dimanche

le
0

Cet accord,  conforme aux engagements souscrits par la profession, permet de garantir l'effectivité du volontariat et des contreparties substantielles pour les salariés travaillant le dimanche;

Les bricoleurs du dimanche vont pouvoir se remettre à l'œuvre. À l'issue de négociations serrées, patronat et syndicats du secteur sont parvenus à un accord sur les contreparties au travail le dimanche. Ce dernier fait suite à la publication, le 31 décembre, d'un décret autorisant 178 magasins de bricolage à déroger au principe du repos dominical, ce jusqu'à mi-2015, le temps que le gouvernement fasse voter une loi globale sur l'ouverture des commerces le jour du Seigneur.

Doublement minimum de la rémunération

L'accord garantit aux salariés «le droit au refus qui ne peut entraîner aucune discrimination ou sanction», «la réversibilité à tout moment de l'année avec un préavis d'un mois» et «un égal accès au travail le dimanche pour les volontaires» via ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant