Brice Hortefeux de nouveau condamné

le
0
Le ministre de l'Intérieur a écopé vendredi d'une amende à un euro symbolique pour atteinte à la présomption d'innocence de l'ex-conseiller de Michèle Alliot-Marie à la Chancellerie, David Sénat.

Deuxième sanction judiciaire pour Brice Hortefeux cette année. Condamné le 4 juin dernier à 750 euros d'amende pour avoir tenu des propos jugés «outrageants» envers les personnes d'origine arabe lors des universités d'été de l'UMP, le ministre de l'Intérieur a écopé d'une nouvelle peine pécuniaire vendredi. Il a été condamné à un euro de dommages et intérêts par le tribunal de grande instance de Paris pour atteinte à la présomption d'innocence de l'ex-conseiller de Michèle Alliot-Marie à la Chancellerie, David Sénat.

Ce magistrat, qui a été placé en garde à vue de mercredi à jeudi pour être interrogé sur son implication présumée dans des fuites au journal Le Monde sur l'affaire Bettencourt, avait assigné le ministre de l'Intérieur en référé le 19 novembre. Il lui reprochait des propos tenus le 17 octobre lors du «Grand Jury» RTL-LCI-Le Figaro.

Brice Hortefeux fait appel

Interrogé sur les conditions dans lesquelles le conseiller de MAM avait ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant