Brexit : un réveil difficile pour les retraités installés en France

le
1
Couple de retraités profitant de la verdure de la campagne française.
Couple de retraités profitant de la verdure de la campagne française.

Ils s'étaient couchés confiants, ils se sont réveillés sonnés. Nombre de retraités britanniques résidant dans le sud de la France croyaient que le « Remain » tenait la corde, ils se sont levés vendredi matin avec la gueule de bois en apprenant la victoire du « Leave ». Abasourdis par un Brexit, qui risque de perturber leurs vies en France.

LIRE aussi Brexit : suspense en Dordogneshire

Andrew Mallinson habite à Verteillac (Dordogne) depuis maintenant 3 ans. Comme pour la plupart de ses amis britanniques de la région, la baisse du cours de la livre va avoir un impact négatif sur les économies de ce retraité de 62 ans, qui craint une baisse de son niveau de vie ? d'autant plus qu'il ne travaille plus. Mais ce qui inquiète le plus Andrew, c'est l'assurance maladie. En effet, la France et le Royaume-Uni ont un accord qui permet aux retraités de se faire soigner ici tout en se faisant rembourser par le système de santé britannique. Si cette entente ne tient pas, il sera contraint de rentrer au Royaume-Uni.

Il le pourra, pense son compatriote Martin Ingram. Pour cet ancien militaire installé à Civray (Vienne) depuis 13 ans, le Royaume-Uni va rester un pays accueillant pour toute personne souhaitant contribuer à sa prospérité. L'option inverse serait « suicidaire », selon lui. L'effondrement des marchés ? « Les gens veulent juste...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 9 mois

    Va-t-on bombarder l'Angleterre comme on a bombardé la Libye et comme on a voulu bombarder la Syrie?