Brexit : Richard Branson tire le signal d'alarme

le
1

(AOF) - Richard Branson, fondateur et président de Virgin Group, s'inquiète des conséquences du Brexit. Selon lui, son entreprise a perdu un tiers de sa valeur depuis le référendum de jeudi dernier et le Royaume-Uni court au désastre. L'homme d'affaires redoute que son pays n'entre en récession et que les investisseurs étrangers suspendent leurs projets d'investissement et se retirent de ceux déjà engagés. Le milliardaire, dont le groupe est présent dans de multiples secteurs, du transport aérien à la finance, assure avoir d'ores et déjà annulé une acquisition qui concernait environ 3 000 emplois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Bonne chose plus il y aura de destruction d'emplois en GB plus ils comprendront que voter est une chose sérieuse et qu'on ne le fait pas sous un coup de colère. Regardez la France avec des électeurs qui n'ont pas voté FH mais contre Sarkozy, on voit le résultat depuis 4 ans 1/2.