Brexit-Pas de nouvelles négociations au Conseil européen-Hollande

le
0
    PARIS, 3 février (Reuters) - Il ne peut y voir ni ajustement 
ni négociation sur les demandes britanniques liées au référendum 
sur la sortie de l'Union européenne lors du prochain Conseil 
européen, a déclaré mercredi François Hollande.  
    Le président français a également rejeté l'idée d'un "veto 
de pays hors zone euro", comme le Royaume-Uni, à l'égard des 
pays ayant adopté la monnaie unique. 
    Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a présenté 
mardi des propositions de réforme de l'Union européenne pour 
tenter de convaincre les Britanniques, qui doivent bientôt être 
consultés par référendum, de rester dans l'UE. 
    Lors du Conseil européen des 18 et 19 février, "il ne pourra 
pas y avoir de nouveaux ajustements", a dit le président 
français dans une déclaration à l'Elysée aux côtés de la 
Première ministre polonaise.  
    "Il y aura des rectifications si c'est nécessaire (mais) il 
ne peut pas y avoir de nouvelles négociations. Nous sommes 
arrivés à un point qui doit permettre de donner aux Britanniques 
les assurances nécessaires dans le respect des principes 
européens", a-t-il ajouté.       
    "Nous sommes attachés à la libre circulation, à ce que les 
pays qui ne sont pas membres de la zone euro soient (...) 
informés de tout ce qui se décide dans la zone euro mais il ne 
peut pas y avoir de veto de pays hors zone euro à l'égard de ce 
que nous avons à faire dans la zone euro", a-t-il aussi 
souligné. 
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant