Brexit-Londres veut garder ouverte la frontière avec l'Irlande

le
0
    DUBLIN, 15 juillet (Reuters) - La Grande-Bretagne ne 
souhaite pas rétablir les contrôles à la frontière entre 
l'Irlande et l'Irlande du Nord une fois sortie de l'Union 
européenne, a annoncé vendredi James Brokenshire, le nouveau 
secrétaire d'Etat à l'Irlande du Nord.  
    Une fois que la Grande-Bretagne aura quitté l'Union, 
l'Irlande du Nord sera la seule parti du Royaume-Uni à conserver 
une frontière terrestre avec le bloc communautaire. 
    Une majorité d'Irlandais du Nord ont voté pour rester dans 
l'Union et craignent un retour des contrôles frontaliers qui 
menaceraient la paix dans la région et mettraient fin à de 
bonnes relations commerciales avec l'Irlande après le Brexit. 
    La frontière était autrefois matérialisée par des postes 
militaires qui ont été retirés depuis l'accord de paix de 1998, 
mettant fin à trois décennies de violences dans la province 
entre nationalistes irlandais et unionistes pro-britanniques. 
    James Brokenshire a assuré vendredi aux dirigeants d'Irlande 
du Nord et de la République d'Irlande que les personnes et les 
marchandises continueront à circuler librement par cette 
frontière et par la mer d'Irlande. 
    "Nous ne voulons certainement pas revenir à l'ancienne 
frontière, nous ne voulons pas voir de frontière se mettre en 
place et je pense qu'il y a un vrai engagement du Royaume-Uni et 
du gouvernement irlandais afin de conserver la zone actuelle 
d'échanges", a-t-il déclaré vendredi à la télévision irlandaise 
RTE. 
    "Je reconnais les bénéfices importants qu'on obtient de la 
liberté de circulation des personnes, mais aussi des biens, des 
services et du commerce, et ce que cela représente pour 
l'économie", a ajouté James Brokenshire, qui avait fait campagne 
pour le camp du "Remain". 
    Dublin craint que les discussions sur l'avenir des 
frontières se fassent au niveau européen et ne relèvent pas 
totalement de son contrôle et de celui de Londres. 
     
 
 (Padraic Halpin; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant