Brexit: Londres va négocier ses règles d'appartenance à l'OMC

le
0
    LONDRES, 5 décembre (Reuters) - Le gouvernement britannique 
travaille aux nouvelles règles de son adhésion à l'Organisation 
mondiale du commerce (OMC) qui entreront en vigueur après le 
Brexit et va chercher à reproduire les règles existantes, 
conclues par l'Union européenne, a annoncé lundi le minisre 
britannique du Commerce, Liam Fox. 
    "Afin de minimiser une rupture du commerce mondial au moment 
où nous quitterons l'UE, le gouvernement va préparer dans la 
période à venir les projets nécessaires de règles qui 
reproduiront autant que possible nos obligations actuelles", 
indique-t-il dans une communication écrite au Parlement. 
    "Ce travail est une partie nécessaire de notre sortie de 
l'UE. Il ne préjuge pas de l'issue des arrangements commerciaux 
définitifs entre le Royaume-Uni et l'UE", ajoute-t-il. 
    La Grande-Bretagne étant membre de l'OMC par le biais de son 
appartenance à l'UE, elle en sortira dès lors que le divorce 
avec les Européens sera effectif. Il lui faut donc négocier 
directement avec l'OMC ses règles d'appartenance, qui devront 
ensuite être validées par l'ensemble des Etats membres de l'OMC. 
    Pour de nombreux spécialistes des questions liées au 
commerce mondial, ce "copier-coller" des règles existantes 
devrait être assez aisé à l'exception des sujets liés à 
l'agriculture. 
 
 (Kylie MacLellan; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant