Brexit : les petites victoires de Theresa May

le
0
La Première ministre britannique a surmonté les premières épreuves du Brexit. Au suivant.
La Première ministre britannique a surmonté les premières épreuves du Brexit. Au suivant.

Le feuilleton à rebondissements que constitue le Brexit n'en est qu'à ses débuts, mais deux étapes majeures ont été franchies au cours des dernières quarante-huit heures. Pour apaiser ses troupes inquiètes de son silence sur le sujet, Theresa May avait promis un « livre blanc ». Il a été rendu public ce mercredi et confirme, en les détaillant, les orientations déjà ébauchées.

Le point le plus important porte sur cette fameuse libre circulation au sein de l'Union européenne que la Première ministre voulait conserver de façon sélective. D'accord pour les biens, les services et les capitaux, mais pas pour les personnes puisque c'est précisément pour mettre un terme à l'afflux de travailleurs venant d'autres pays membres qu'une majorité d'électeurs ont choisi de rompre.

Les partenaires du Royaume-Uni ayant fait comprendre que c'était tout ou rien, Londres a fini par céder, du moins officiellement, comme le confirme le document. Celui-ci stipule noir sur blanc que le pays renonce au marché unique tout en espérant pouvoir négocier ultérieurement « le meilleur accès », ce qui augure de sérieuses empoignades.

Formalité

Mais l'épreuve la plus significative avait eu lieu quelques heures plus tôt avec la présentation du projet devant la Chambre des communes. Comment allaient réagir les députés dont une large majorité sont, en leur for intérieur, hostiles au Brexit ? Ceux-ci...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant