Brexit-Les Européens contre un accord généreux envers Londres

le
0
    LONDRES, 8 juillet (Reuters) - Les électeurs d'Allemagne, de 
France, de Suède et de Finlande pensent que le Royaume-Uni ne 
devrait pas bénéficier d'un régime de faveur pour renégocier ses 
relations avec l'Union européenne, indique un sondage YouGov 
publié vendredi. 
    Les Allemands et les Français sont les plus intransigeants 
envers les Britanniques. Dans les deux pays, 53% des personnes 
interrogées déclarent que Londres ne devrait recevoir aucune 
faveur, contre 27% qui souhaitent que l'UE offre aux 
Britanniques un accord généreux, rapporte YouGov vendredi. 
    De plus, près de la moitié des électeurs français et 
allemands estiment que l'UE pourra signer un accord de 
libre-échange avec la Grande-Bretagne à la seule condition que 
les Britanniques laissent les citoyens européens vivre et 
travailler dans leur pays. 
    La campagne du camp favorable à une sortie du Royaume-Uni de 
l'UE a tourné autour du rejet de ce principe de liberté de 
circulation des travailleurs.  
    Pour le moment, Londres n'a pas formellement lancé la 
procédure de sortie de l'Union, qui, une fois lancée, pourrait 
durer deux ans. 
    YouGov a interrogé 2.045 Allemands, 1.008 Français et 
environ 1.000 personnes en Suède, en Finlande et au Danemark 
entre le 30 juin et le 5 juillet.  
    Sur les cinq nationalités interrogées, seuls les Danois se 
sont prononcés en faveur d'un accord conciliant envers les 
Britanniques, affirme YouGov. 
 
 (William Schomberg, Laura Martin pour le service français, 
édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant