Brexit : les Allemands veulent éviter un effet domino

le
0
Traders à la Bourse de Francfort. Les Allemands veulent éviter un effet domino après le Brexit.     
Traders à la Bourse de Francfort. Les Allemands veulent éviter un effet domino après le Brexit.     

Le quotidien populaire Bild parle d'un « jour noir pour l'Europe ». En se levant ce matin, les Allemands ont découvert avec effroi sur leurs smartphones ou en écoutant la radio les résultats définitifs en faveur du Brexit. Depuis plusieurs semaines, les « meilleurs ennemis » des Anglais faisaient campagne pour encourager les Britanniques à rester dans l'Union européenne. « S'il vous plaît, ne partez pas », titrait en une l'hebdomadaire Spiegel avec l'Union Jack en toile de fond. « Chers Britanniques, pensez également à Francfort », implorait la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Ces prières n'ont hélas pas été entendues et la réaction à la Bourse de Francfort a été aussi violente que certains analystes l'avaient prédit. Son indice phare, le Dax, a en effet plongé de près de 10 % à l'ouverture de la séance vendredi matin. Cette chute, qui dépasse celle enregistrée à Londres, a des raisons politiques et économiques.

Suivez notre direct sur le Brexit.

L'Allemagne a toujours été, aux côtés de la France, le principal moteur de l'intégration européenne. Voir un de ses principaux membres quitter l'UE représente donc un choc psychologique violent pour ce pays qui sait mieux que quiconque les conséquences désastreuses que peut provoquer la montée du nationalisme et du protectionnisme. « C'est un jour triste pour l'Europe », a expliqué ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant