Brexit : le récit minute par minute de la journée de vendredi

le , mis à jour le
15

Le Brexit, ou « British Exit », a remporté les suffrages de 51,9% de la population, malgré une participation forte, qui aurait dû bénéficier au camp du « remain ». Plusieurs villes du nord de l'Angleterre et au Pays de Galles semblent avoir fait basculer le résultat dans le camp du « out ». L'Ecosse réclame déjà de rester dans l'Union tandis que le Sinn Fein demande la réunion des deux Irlande.

David Cameron a pris acte de sa défaite et annoncé sa démission avant le congrès de son parti prévu du 2 au 5 octobre. L'actuel Premier ministre ne conduira pas les longues et inédites négociations qui vont s'ouvrir avec les instances européennes. 

Dans la foulée de la bourse de Tokyo, qui a fait plonger la livre sterling à son plus bas niveau face au dollar depuis 1985, les places européennes ont commencé à dévisser. La Bourse de Paris a terminé vendredi sur un plongeon de 8,04%.

Dans une interview publiée samedi dans «Le Parisien-Aujourd'hui en France», le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, insiste sur la nécessité d’appliquer sans délai la volonté de sortir de l’Union européenne exprimée jeudi par le peuple britannique. Un sentiment partagé par François Hollande, qui a évoqué «des délais les plus courts» lors d'un Conseil des ministres extraordinaire post-Brexit ce vendredi.

 

QUESTION DU JOUR. Seriez-vous favorable à l’organisation d’un référendum sur l’Europe en France ?

 

Les résultats officiels :

17 410 742 de voix pour sortir de l'UE, soit 51,9%

16 141 241 pour rester dans l'UE, 48,1%

Participation : 72,2%

 

VIDEO. Brexit : Londres sous le choc

 

 

>>> Retrouvez le déroulement des événements de la journée >>>

Minuit 29. Juncker prédit un rôle central pour Berlin. «L'Allemagne va continuer à jouer un rôle central, voire même encore plus important au sein de l'Union ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ref1929 il y a 6 mois

    PAS BESOIN D'UNIFICATION, LA COOPÉRATION SUFFIT

  • ref1929 il y a 6 mois

    a la recherche de rien car l'EUIEOPE EST DEJA TOUTE TROUVÉE : L'EUROPE DES NATIONS...

  • nero51 il y a 6 mois

    Les Britanniques ont bien raison et la faute en revient a des écervelés qui ont voulu étendre l' U.E aux pays de l'est alors qu'il aurait fallut leur demander de s'unir et avoir des accords avec cet ensemble dans le but d'éviter un dumping social exacerbé avec une immigration incontrôlée.

  • R59 il y a 6 mois

    Quand pense DSK?

  • ppsoft il y a 6 mois

    C'est marrant, toutes ces branques qui se croient, d'un seul coup, autorisées à demander des choses...

  • Berg690 il y a 6 mois

    Qu'est-ce que j’aimerai rêver éveillé comme toi m.bennia.

  • m.bennia il y a 6 mois

    Il faut être extrêmement sévère avec la Grande Bretagne pour que les autres pays ne soient pas tentés. Dans 25 ans, l'Europe aura oublié la divergence de ses pays pour ne faire réellement qu'un pour dominer le monde.

  • phili646 il y a 6 mois

    Xavier Bertrand a raison, il faut que scooter 1er renégocie le traité du Touquet

  • j.doury il y a 6 mois

    il y a un risque de contamination majeur.

  • bernerd il y a 6 mois

    Malin les Anglais ce barre en nous laissant les dettes de la Grèce, Portugal, Espagne, Italie Roumanie ext ext... Fort ses Britich. Par contre c'est le prince Charles qui doit faire la tête today adieux les subvention de la PAC et du reste il y a des châteaux qui vont tombez en ruine