Brexit : le parti travailliste et Jeremy Corbyn dans la tourmente

le , mis à jour à 14:55
0
Brexit : le parti travailliste et Jeremy Corbyn dans la tourmente
Brexit : le parti travailliste et Jeremy Corbyn dans la tourmente

Des critiques internes contre Jeremy Corbyn, des démissions en pagaille et un limogeage : le résultat du référendum pour la sortie de l'Union européenne de la Grande-Bretagne crée d'importants remous chez les dirigeants travaillistes.

Ce dimanche matin, une des figures du parti, la ministre de la Santé du shadow cabinet Heidi Alexander, annonce qu'elle quitte ses responsabilités au sein du Labour. «C'est le coeur lourd que je vous écris pour vous annoncer ma démission», écrit-elle dans une lettre publiée sur son compte twitter. S'adressant au chef des Travaillistes, Jeremy Corbyn, elle lui affirme le «respecter comme personne», mais ajoute qu'il faut «changer de leader si nous voulons pouvoir gouverner la prochaine fois».

 

It iswitha heavyheartthatI have thismorningresignedfromthe Shadow Cabinet. pic.twitter.com/amBRk30RtR,

— Heidi Alexander (@heidi_mp) June 26, 2016

 

Jeremy Corbyn s'est prononcé, comme le Premier ministre conservateur David Cameron, contre une sortie de l'Union européenne mais dans son camp, certains lui reprochent d'avoir fait campagne a minima.

 

Un peu après Heidi Alexander, c'est Lucy Powell, chargée des questions d'éducation dans le shadow cabinet, qui a fait savoir qu'elle vait elle aussi annoncé à Jeremy Corbyn q'elle abandonnait ses responsabilités. 

 

I've justspokento Jeremy Corbynto tell himthatwithregret I'm resigningfromthe Shadow Cabinet. pic.twitter.com/deLbWYaczd

— Lucy Powell MP (@LucyMPowell) June 26, 2016

 

Lilian Greenwood, chargée des Transports, a aussi claqué la porte du shadow cabinet, tout comme Kerry McCarthy (Environnement), Gloria de Piero (Jeunesse) et Seema Malhotra (au Trésor). D'autres pourraient suivre. Selon la BBC, près de la moitié des membres du shadow cabinet serait prête à démissionner.

Fronde interne contre Corbyn

Samedi, le leader du Labour avait décidé de limoger un autre responsable du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant