Brexit : le fisc dit « Welcome in France »

le , mis à jour à 07:33
13

Si le brexit est un tsunami... la France entend bien surfer sur la vague ! Le vote des Britanniques « a créé une onde de choc, pour l'ensemble des citoyens européens, mais aussi, de manière très concrète, pour beaucoup d'entreprises installées au Royaume-Uni », a souligné mercredi Manuel Valls, lors d'un forum organisé par Paris Europlace, l'organe de promotion de la place financière parisienne.

 

Le Premier ministre a donc ouvert grand ses bras aux sociétés et aux salariés étrangers ainsi qu'aux « talents français qui souhaitent revenir » en annonçant, hier, des mesures visant à renforcer l'attractivité de la France (225 000 Français résident dans le Grand Londres).

 

La modification du régime des impatriés

 

Ce dispositif permet aux salariés venus de l'étranger de bénéficier de réductions fiscales — au PSG, le footballeur Zlatan Ibrahimovic en a par exemple profité. Il sera « applicable pendant huit ans, contre cinq aujourd'hui », et la prime d'impatriation sera « exonérée de taxe sur les salaires ». A partir de quand ? Mystère... Concrètement, il s'agit d'une exonération d'impôt sur le revenu dont bénéficient les salariés étrangers venant travailler en France et qui touchent, à ce titre, un supplément de rémunération. Cette exonération peut être totale ou être égale à 30 % de la rémunération nette totale. Cette baisse d'impôt, actuellement, ne peut dépasser 50 % de la rémunération nette totale imposable du salarié.

 

Baisse de l'impôt sur les sociétés

 

« Le taux normal d'impôt sur les sociétés (IS) sera progressivement ramené à 28 % » — contre 33 % aujourd'hui —, a insisté Manuel Valls... en se gardant bien de fixer l'année où la France enclencherait le mouvement. En clair, il pourrait bien s'agir d'un cadeau empoisonné pour l'équipe gouvernementale qui reprendra le flambeau en 2017. « Nous y travaillons depuis longtemps », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 23425c il y a 5 mois

    M Valls a quelques problèmes au niveau de ses calculs.L'Irlande propose 12.5% d'impot société et Paris tout au mieux proposerait 28% et espère obtenir des installations post Brexit ? C'est 12.5% qu'il faut et non 28% si l'on veut attirer des capitaux et investissements de Londres.

  • M7097610 il y a 5 mois

    la city a déjà ses zones de repli su Dubaï et Singapour. De toutes les façons, l'UE et sa transparence devenaient de plus en plus problématique pour les financiers. Valls peut bien rêver mais il n'en parait que plus incompétent.

  • M1945416 il y a 5 mois

    savez vous qu'il y a autant de fonctionnaires au ministère de l'agriculture , que d'agriculteurs en France ? et ça le choque pas , nos politiciens ??? ceci explique cela

  • CHANOMAR il y a 5 mois

    Comme Hollande ,Valls va commencé a travailler a la saint glein glein

  • tchazard il y a 5 mois

    les anglais ne laisseront pas partir les diplomés , mais renverra en france les petits boulots , serveurs de café etc...à charge aux français anti brexit de leur trouver du travail en UE...LOL

  • erem il y a 5 mois

    Et "l'égalité pour tous " ? Je croyais que les "privilèges" étaient abolis ? Et cette gauche de carnaval qui essaye de s'en sortir en créant des "palais fiscaux", parce que c'est plus des niches , là !

  • M7361806 il y a 5 mois

    Créons vite les emplois de fonctionnaires pour organiser tout cela

  • M7361806 il y a 5 mois

    HOLLANDE est le meilleur ami de la finance , on le croyait ami des chomeurs !

  • erem il y a 5 mois

    Cool, tous mes enfants sont partis bosser à l'étranger - parce qu'ils n'ont pas trouvé en France, et en Alsace, l'étranger c'est plus près que Paris - Y vont pouvoir revenir , en se faisant "impatrier" par leur boite et avoir des réducs d'impôts. Enfin, on peut rêver, y sont pas banquiers.Mais c'est un pays de fous, on tue l'activité économique par les taxes , puis on essaie de piquer aux voisins ce qui a poussé chez eux et exonérant de taxes ....

  • Georg47 il y a 5 mois

    C'est encore une usine à gaz concoctée par des fonctionnaires qui n'ont aucune connaissance du monde du travail....Pourquoi faire simple quand on sait faire très compliqué et,surtout, inapplicable