Brexit-La France fixe ses lignes rouges en réponse à Tusk

le
3
    PARIS, 3 février (Reuters) - La France a fait mercredi du 
respect du cadre des traités européens actuels et de la non 
interférence de la Grande-Bretagne dans la zone euro ses lignes 
rouges dans les discussions actuelles avec Londres pour éviter 
un "Brexit". 
    "Deux points pour la France sont extrêmement importants", a 
déclaré le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, en 
conseil des ministres, selon le porte-parole du gouvernement. 
    "On doit rester dans le cadre des traités actuels au niveau 
européen et il ne peut pas y avoir d'interférence des pays hors 
zone euro sur des pays dans la zone euro." 
    Le chef de l'Etat, François Hollande, a pour sa part dit que 
la France était "pour que des solutions soient trouvées mais que 
sur (ces) deux points, c'était la ligne que fixait la France 
dans ces discussions entre l'Europe et la Grande-Bretagne", a 
ajouté Stéphane Le Foll. 
    Il n'a rien dit dans l'immédiat sur le fond du projet 
d'accord présenté mardi par le président du Conseil européen, 
Donald Tusk, pour convaincre les Britanniques de rester dans 
l'Union européenne.  
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 10 mois

    Erratum : je voulais mettre ce commentaire pour les critiques que Merkel et Hollande se permettent vis-à-vis de la Pologne.

  • delapor4 il y a 10 mois

    C'est malin ! On s'apprête à perdre une vente d'hélicoptères au profit des Américains pour avoir voulu se donner le joli rôle de leur donner des leçons de démocratie à la sauce française. Nous qui avons une presse aux ordres comme il n'y en a plus à l'Est depuis la chute du communisme !

  • charleco il y a 10 mois

    Qu'ils l'U.E. et qu'ils nous fichent la paix, c'est une erreur de leur courir après. Qu'ont-ils apporter à l'Europe? Un paradis fiscal et en plus, on leur paie un chèque réclamé par Tatcher.