Brexit : la Corée du Nord pointe du doigt les États-Unis

le
2
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, photo d'illustration.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, photo d'illustration.

Le Brexit, la faute aux États-Unis. Il aura fallu près de deux semaines à la Corée du Nord pour évoquer le vote du Royaume-Uni pour une sortie de l'Union européenne, et, sans surprise, Pyongyang blâme Washington. L'éditorial « L'Union européenne désorientée » publié lundi par Rodong Sinmun, le journal officiel du parti unique au pouvoir, et relayé par le Washington Post, explique ainsi à ses lecteurs que l'« impérialisme américain » est à l'origine du Brexit.

« Un destin catastrophique »

Pour la Corée du Nord, la crise des réfugiés est une des principales raisons pour laquelle les Britanniques ont choisi de sortir de l'UE. Or cette crise serait la faute de Washington, assure le journal. « Les États-Unis sont le pays qui ont amené la crise des réfugiés en Europe ainsi que celle de l'effondrement de l'Union européenne », est-il précisé dans Rodong Sinmun. Mais si la Corée du Nord pointe du doigt les États-Unis, l'Europe est aussi fautive.

Le journal assure ainsi que l'Union européenne, fondée pour contrebalancer le « système impérialiste monolithique américain », a perdu de vue son « esprit original » en soutenant Washington, avant d'ajouter que « cela prouve que céder aux États-Unis sans avoir de principes mène inéluctablement à un destin catastrophique ».

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 7 mois

    Il a tout compris. C'est pour ça qu'il se réarme.

  • frk987 il y a 7 mois

    Brillante analyse du dieu vivant !!!!