Brexit-L'Irlande du Nord examine l'absence de vote du Parlement

le
0
    BELFAST, 4 octobre (Reuters) - La Haute Cour de justice de 
l'Irlande du Nord examinera mardi une requête contestant les 
plans du gouvernement britannique, qui prévoit d'enclencher la 
sortie du pays de l'Union européenne sans vote du Parlement. 
    La requête émane d'un groupe rassemblant plusieurs partis 
politiques et notamment des membres des partis nationalistes 
irlandais. Ceux-ci estiment qu'un vote de l'Assemblée régionale 
d'Irlande du Nord est également nécessaire. 
    Le gouvernement britannique, citant ses conseillers 
juridiques, a annoncé que le déclenchement de l'article 50 du 
traité de Lisbonne pourrait se faire en vertu des prérogatives 
royales et sans nécessiter l'aval du Parlement. 
    Dimanche, Theresa May a annoncé que la Grande-Bretagne 
invoquerait l'article 50 avant la fin mars 2017 tout en écartant 
l'idée de choisir entre un "soft Brexit", basé sur des 
concessions mutuelles, et un "hard Brexit" marquant la rupture 
avec le marché unique de l'Union européenne.   
    D'autres requêtes de la même teneur ont été déposées en 
Angleterre. La Haute Cour de justice de Londres doit les 
examiner ce mois-ci. Il est probable que la question finisse en 
appel devant la Cour suprême du Royaume-Uni, où un verdict 
constitutionnel est attendu pour décembre. 
    L'Irlande du Nord a voté à 56% pour le maintien dans le bloc 
communautaire. 
 
 (Amanda Ferguson and Conor Humphries; Julie Carriat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant