Brexit-Hollande évoque le risque de fin d'accès au marché unique

le
1
    PARIS, 22 juin (Reuters) - Si le Royaume-Uni sort de l'Union 
européenne, il court un risque très sérieux de ne plus pouvoir 
accéder au marché unique, a déclaré mercredi François Hollande, 
à la veille du référendum britannique sur le maintien ou non 
dans l'Union européenne.  
    Si les Britanniques choisissent de partir, cette décision 
sera "irréversible", a aussi souligné le président français. 
    "Il y a là un risque pour le Royaume-Uni très sérieux de ne 
pouvoir plus accéder au marché unique et à tout ce qui fait 
l'espace économique européen. Chacun doit bien en prendre la 
mesure", a dit François Hollande dans une déclaration à 
l'Elysée.  
    "Si c'était la sortie de l'Union, (il faudrait) considérer 
ce vote comme le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne et 
ce serait irréversible", a-t-il ajouté aux côtés du Premier 
ministre slovaque, Robert Fico. 
    Ce dernier, dont le pays prendra la présidence tournante de 
l'UE le 1er juillet, a proposé que cette présidence soit 
l'occasion d'une "discussion informelle sur ce que nous sommes 
capables d'offrir aux citoyens européens", et ce, quel que soit 
le résultat du référendum britannique.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Jean-Baptiste Vey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 6 mois

    Qu'il se taise ! Totalement incompétent pour aborder ces problèmes ! The next, please !