Brexit-Google ne comprend pas la décision des Britanniques

le
1
    PARIS, 30 juin (Reuters) - Eric Schmidt, président exécutif 
d'Alphabet, société mère de Google  GOOG.O , a déclaré jeudi ne 
pas comprendre le choix des Britanniques de quitter l'Union 
européenne, un vote qui ne devrait toutefois pas avoir d'impact 
sur la stratégie du groupe américain en Europe. 
    "Je suis toujours inquiet quand on parle de davantage de 
barrières", a expliqué le dirigeant américain à l'occasion de la 
première édition à Paris du salon Viva Technology. 
    "L'Europe a souffert de l'éclatement de ses marchés et je ne 
veux pas que quoi que ce soit vienne encore davantage les 
fragmenter", a-t-il ajouté. 
    Prié de dire s'il comprenait la décision des Britanniques, 
Eric Schmidt a répondu par un "non" franc et massif. 
    Il a toutefois expliqué qu'il était peu probable que le 
Brexit modifie la répartition des activités de Google en Europe. 
    "Nous avons des sites importants en Irlande, en 
Grande-Bretagne, en France, à Zurich, etc... C'est dur pour moi 
d'imaginer que nous allons tout bouleverser", a-t-il dit. 
    "Mon souci est que nous avons oeuvré pour une plateforme 
commune dans le numérique. Ce que j'espère, c'est que quoi qu'il 
se passe, quelle que soit l'évolution de la politique à 
Bruxelles, en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, nous 
puissions conserver une plateforme aussi commune que possible 
dans le numérique." 
 
 (Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Jean-Michel 
Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    La compréhension de l'Europe par les ricains est effectivement un mystère insondable pire que ceux des religions.