Brexit : Edram n'y voit pas de risque "systémique" mais un "choc négatif de croissance"

le
0

(AOF) - Le Brexit s'est logiquement imposé comme l'un des sujets phares de la présentation par Edmond de Rothschild Asset Management (Edram) de ses perspectives du deuxième semestre en début de semaine. Pour Philippe Uzan, directeur des gestions chez Edram, la victoire des tenants de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne lors du référendum est plus un "choc" qu'une "rupture".

Cette évolution va sans doute créer "un choc négatif de croissance" en incitant les entreprises à différer leurs investissements, en rendant incertaine la libre circulation ou encore en limitant l'attractivité de Londres comme porte d'entrée dans l'Europe pour des sociétés étrangères. Mais ces éléments ne sont pas "systémiques" et ne devraient pas remettre en cause la dynamique de croissance en Europe.

"La probabilité d'un effet domino ne parait pas très forte à court terme, d'abord parce qu'il n'y a pas d'équivalent au référendum britannique dans le calendrier politique des prochains mois", observe Philippe Uzan chez Edram. Le référendum en Italie à l'automne porte sur la réforme constitutionnelle du pays et les élections générales aux Pays-Bas puis, en 2017, en France et en Allemagne, ne sont pas du même ordre.

Le directeur des gestions d'Edmond de Rothschild Asset Management note également que la période d'incertitude qui s'est ouverte et qui durera jusqu'à la notification de l'article 50 sera sans doute source de volatilité. Mais, étant donné qu'aucune décision sur le sujet ne devrait intervenir avant septembre ou octobre, les marchés devraient finir par se reprendre cet été.

"C'est le Royaume-Uni qui garde la maitrise du calendrier, rappelle Philippe Uzan. Le scénario central est la notification de l'article 50 et la sortie effective du Royaume-Uni mais la probabilité n'est pas encore de 100%. Les députés doivent d'abord voter et une majorité de parlementaires étaient pour le Remain", explique-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant