Brexit-Cameron entame ses discussions avec le Parlement européen

le
0
    BRUXELLES, 16 février (Reuters) - David Cameron a entamé 
mardi avec les parlementaires européens des discussions sur la 
renégociation des liens entre Londres et Bruxelles en préalable 
au référendum qu'il a promis sur le maintien au sein de l'UE.  
    Le Premier ministre britannique a rencontré Martin Schultz, 
président du Parlement, et des représentants des principaux 
groupes. Il devait ensuite s'entretenir avec Jean-Claude 
Juncker, président de la Commission européenne.  
    La Grande-Bretagne et l'UE sont parvenus à un avant-projet 
d'accord présenté au début du mois par Donald Tusk, président du 
Conseil européen. Il est désormais entre les mains des "sherpas" 
et les derniers détails doivent être réglés par les chefs d'Etat 
et de gouvernement lors du Conseil européen de jeudi et vendredi 
à Bruxelles. Il devra ensuite obtenir l'aval d'un Parlement 
européen réticent.  
    "Je peux vous garantir que le Parlement européen agira 
immédiatement après le référendum sur le maintien pour légiférer 
sur les propositions de la Commission", a promis Martin Schultz 
après l'entrevue. "Mais aucun gouvernement ne peut se présenter 
devant le Parlement en disant : 'voilà notre proposition. 
Pouvez-vous garantir le résultat ? Ce n'est pas possible dans 
une démocratie", a-t-il averti.   
    David Cameron devait au départ rencontrer les chefs de file 
de tous les groupes parlementaires, mais le projet a été 
modifié, ce qui lui a permis d'échapper à une confrontation avec 
Nigel Farage, numéro un du Parti pour l'indépendance du 
Royaume-Uni (Ukip) et farouche partisan du "Brexit".  
    Reconduit en mai dernier, le Premier ministre a souhaité 
renégocier les relations entre Londres et l'UE sur quatre points 
(législation/souveraineté, relations entre pays membres et non 
membres de la zone euro, compétitivité, immigration) avant de 
poser par référendum la question du maintien de la 
Grande-Bretagne au sein de l'UE. 
 
 (Alastair MacDonald, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant