Brexit-Boris Johnson pas candidat à la succession de Cameron

le
0
 (Actualisé avec citations, contexte) 
    LONDRES, 30 juin (Reuters) - Boris Johnson a annoncé jeudi 
qu'il ne serait pas candidat à la succession de David Cameron 
comme président du Parti conservateur et qu'il renonçait donc à 
briguer la fonction de chef du gouvernement britannique. 
    L'ancien maire de Londres et principale personnalité du camp 
du "Brexit" lors du référendum de la semaine dernière a dit 
avoir "consulté ses collègues" et qu'au regard de la situation 
au Parlement, avoir conclu qu'il ne pourrait pas devenir le 
nouveau dirigeant conservateur. 
    Le Premier ministre David Cameron a annoncé vendredi qu'il 
quitterait son poste en septembre après la défaite des partisans 
du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. 
    "Saisissons cette chance et faisons de ce moment l'occasion 
d'apparaître la tête haute dans le monde. Cela doit être 
l'objectif du prochain Premier ministre de ce pays", a déclaré 
Johnson devant la presse. 
    "Mais je dois vous avouer, mes amis, qu'ayant consulté mes 
collègues et compte tenu des circonstances au Parlement, j'en ai 
conclu que cette personne ne pouvait pas être moi", a-t-il 
poursuivi. 
    Le ministre de la Justice Michael Gove, qui s'est engagé 
dans la succession ouverte par l'annonce de la démission de 
David Cameron, avait estimé plus tôt dans la matinée que Boris 
Johnson ne possédait pas l'étoffe pour être chef du 
gouvernement. 
     
     
     
 
 (Estelle Shirbon,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant