Brevet 2017 : le sujet corrigé de l'épreuve de français (première et seconde partie)

le , mis à jour à 17:02
0
Brevet 2017 : le sujet corrigé de l'épreuve de français (première et seconde partie)
Brevet 2017 : le sujet corrigé de l'épreuve de français (première et seconde partie)

Après l'épreuve d'histoire-géographie et enseignement moral et civique, les élèves ont fait une pause de 15 minutes puis enchaîné de 11h15 à 12h25 sur la première partie de l'épreuve de français - une épreuve de compréhension, basée sur l'analyse d'un texte et d'une image, et un travail de réécriture.

Les collégiens étaient de retour en salle d'examen à 14h30 pour la traditionnelle dictée, pendant 20 minutes, puis le travail d'écriture, ou rédaction, de 15h à 16h30.

Voici le sujet et corrigé des trois parties du Français... basés sur un texte de Jean Giono (Les Vraies Richesses, 1936) et une image de Jean-Pierre Stora, « Allées piétonnières » de 1995.

Sujet de Français du Brevet : compréhension, réécriture

A. Texte littéraire

Giono a décidé de vivre à la campagne, au plus près de la nature. Néanmoins, il va parfois à Paris. Il évoque ici son expérience de la ville.

(...)

Jean Giono, Les Vraies Richesses, 1936

B. Image

Jean-Pierre Stora, « Allées piétonnières », 1995, lavis encre de chine, 64 X 50

Questions (20 points) (...) 7 questions

Réécriture (5 points)

Réécrivez le passage ci-dessous en remplaçant « je » par « nous » et en mettant les verbes conjugués à l'imparfait.

« je connais un petit restaurant où je prends mon repas du soir. Je vais à pied. Je me sens tout dépaysé par la dureté du trottoir et le balancement des hanches qu'il faut avoir pour éviter ceux qui vous frôlent. »

Sujet du Brevet de Français : la dictée

De temps en temps, je m'arrête, je tourne la tête et je regarde vers le bas de la rue où Paris s'entasse : des foyers éclatants et des taches de ténèbres piquetées de points d'or. Des flammes blanches ou rouges flambent d'en bas comme d'une vallée nocturne où s'est arrêtée la caravane des nomades. Et le bruit : bruit de fleuve ou de foule. Mais les flammes sont fausses et froides comme celles de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant