Brétigny-sur-Orge : «Certains resteront marqués à vie»

le
0
INTERVIEW - Les accidents de train peuvent être très traumatisants pour les victimes mais une prise en charge psychique précoce réduit les risques, explique le Pr Louis Crocq, ex-psychiatre des armées, auteur de 16 leçons sur le trauma . » Qu'est-ce que le stress post-traumatique ?

LE FIGARO.- Le traumatisme psychique est-il inévitable lorsque l'on est victime ou témoin d'un accident de train aussi grave que celui de Brétigny-sur-Orge vendredi dernier?

Pas nécessairement. Les personnes traumatisées sont celles qui ont la sensation d'avoir subi l'horreur sans rien pouvoir faire, ont eu l'impression d'attendre les secours et ont été surprises par le contact direct avec la mort. Sur le terrain, elles se repèrent aisément: elles sont soit prostrées, sidérées, soit au contraire très agitées, en pleurs voire prises de convulsions. Quand on leur demande ce qui s'est passé, elles sont incapables de se souvenir de l'accident, comme si le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant