Brétigny-sur-Orge : ce que l'on sait de l'accident

le
1
Une association d'usagers dénonce samedi matin «le temps des trains poubelles». La fédération Sud-Rail met en avant «la dégradation de la sécurité du système ferroviaire».

Au lendemain de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, vient le temps des questions sur la cause de l'accident. Infrastructures obsolescentes? Avaries du train au niveau de la roue ou de l'essieu? Défaut dans les voies ou dans l'aiguillage? L'accident est pour l'heure inexpliqué. Au passage de la gare, vers 17h14, quatre wagons ont déraillé. L'un s'est couché sur la voie et les trois autres ont traversé le quai central et se sont enchevêtrés de l'autre côté. Trois enquêtes ont été diligentées: la première judiciaire par le parquet de Paris, la deuxième interne par la SNCF et la dernière technique par le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transports terrestres (BEA-TT).

o Pas d'excès de vitesse ou d'erreur humaine

Officiellement, les autorit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le samedi 13 juil 2013 à 12:11

    sud rail utilise cette catastrophe pour tenter de créer des emplois à la S N C F des emplois à vie bien payés et la retraite à 50 ans; honteux.