Brétigny : l'enquête tourne en rond

le
2
Le rapport de la SNCF présenté mercredi par Guillaume Pepy n'apporte aucune réponse sur les causes du déraillement qui a fait six morts.

Treize jours après le début de son enquête sur les causes du déraillement du train à Brétigny-sur-Orge qui a fait 6 morts, la SNCF est parvenue à une certitude : elle s'est trompée sur l'heure exacte de l'accident. «L'heure de l'accident est bien 17 h 11 et non pas 17 h 14, comme nous l'avions d'abord dit. Le 17 h 14 est une information qui est sortie du poste d'aiguillage quelques heures après l'accident et c'était une inexactitude», a déclaré Guillaume Pepy mercredi matin.

Pour le reste, les premières conclusions décrites par le président de la SNCF confirme simplement l'idée qu'une éclisse s'est détachée. «Cette histoire est complètement vasouilleuse. finalement aujourd'hui, on sait où on a retrouvé l'éclisse, mais on ne sait pas d'où elle vient» résume une source proche du dossier.

Secret de l'instructionLire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gjack le jeudi 25 juil 2013 à 15:15

    bizarre qu'aucune caméra ne puisse fournir d'informations?même détruite, les informations n'y sont pas stockées dessus.A moins qu'elles soient maintenues comme le reste....

  • M3442498 le jeudi 25 juil 2013 à 08:40

    Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir