Brétigny : des anomalies repérées plusieurs mois avant l'accident

le
0
INFO LE FIGARO - Nous avons consulté les comptes rendus d'inspection. L'aiguillage connaissait des problèmes depuis février.

Atterrés. Assis autour d'une table, des cheminots expérimentés (25 ans d'inspection pour l'un) regardent attentivement les documents que nous leur soumettons. Il s'agit des comptes rendus d'inspection des voies de Brétigny-sur-Orge, réalisés entre février 2013 et le 4 juillet dernier, soit huit jours avant le déraillement. Ces documents que Le Figaro s'est procurés lèvent une partie du voile sur l'état des voies au moment de l'accident. Et pointent très clairement des problèmes d'entretien et de maintenance. Explications.

Tout d'abord les fissures du rail no 11 301, là où l'éc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant