Bretagne, Écosse, Québec... Après la Catalogne, à qui le tour ?

le
2
Avec une confortable majorité de 72 sièges sur 135 au Parlement de la région, le camp indépendantiste catalan espère faire sécession.
Avec une confortable majorité de 72 sièges sur 135 au Parlement de la région, le camp indépendantiste catalan espère faire sécession.

En remportant la majorité absolue des sièges au Parlement régional, les deux listes indépendantistes catalanes ont ouvert la voie vers un processus de sécession. Le résultat du scrutin du dimanche 27 septembre pourrait d'ailleurs motiver d'autres vélléités régionalistes. De la Flandre au Québec en passant par la Bretagne et l'Irlande du Nord, tour d'horizon de ces provinces qui veulent s'émanciper.

L'Écosse

Alex Salmond, le Premier ministre, a beau avoir démissionné au lendemain du non à l'indépendance écossaise le 18 septembre 2014, les nationalistes écossais ne veulent pas en rester là. Nicola Sturgeon, la numéro un du Scottish National Party ? principale formation indépendantiste ? espère bien organiser un nouveau référendum sur la question. "D'ici cinq ou dix ans", a-t-elle indiqué le 12 septembre dernier. Malgré une première défaite, le "oui" à une région écossaise indépendante du Royaume-Uni a encore toute ses chances. Un récent sondage de l'institut Ipsos pour la chaîne de télévision écossaise STV montrait que 55 % des électeurs soutiendraient l'indépendance s'il y avait un nouveau référendum.

L'Irlande du Nord

Depuis 1921, l'île d'émeraude est scindée en deux États : la République d'Irlande au sud, à majorité catholique, et l'Ulster au nord, majoritairement protestante. L'idée d'une indépendance écossaise en 2013 avait fait pousser des ailes au Sinn Féin. Le parti républicain...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4314275 le lundi 28 sept 2015 à 18:06

    Est-ce qu'il existe un mouvement souhaitant reconstituer la Neustrie ?

  • M541933 le lundi 28 sept 2015 à 17:37

    Je préfère dire après le Kosovo , la Catalogne et ensuite les Basques, etc ...