Brest se manque, Angers se rapproche

le
0
Brest se manque, Angers se rapproche
Brest se manque, Angers se rapproche

Les Brestois se sont faits surprendre à Arles-Avignon (1-0). Dijon et le Gazélec n'en profitent pas (1-1), au contraire d'Angers qui s'impose face à Laval (2-0). En bas de tableau, c'est toujours compliqué pour Tours, battu à Orléans (2-1) et Valenciennes qui perd contre Niort (1-3).

  • Dijon/Gazélec Ajaccio : 1–1
    Buts : Tavares (30è) pour Dijon / Larbi (35è) pour le Gazélec

    " Envolez-vous vers la Ligue 1 " réclamaient les supporters dijonnais au début de la rencontre. Problème, les Bourguignons sont restés terre à terre. Bartolomeu Varela bien dans ses baskets, faute d'avoir pu chausser les crampons, coupe les ailes dijonnaises en refusant un but à Florian Raspentino à la 25è. Les locaux reviennent à la charge cinq minutes plus tard et Tavares profite d'une erreur de la défense corse pour permettre aux locaux de bondir à la deuxième marche du classement. Mais à trop vouloir se rapprocher du soleil troyen, les Bourguignons finissent par se brûler les ailes à la 35è et l'égalisation de Larbi. Les Gaziers, dans leur élan, se mettent eux aussi à rêver podium et Ligue 1. Boutaïb catapulte sa tête dans la lucarne mais Baptiste Reynet s'offre une superbe parade aérienne pour détourner le ballon. Puis c'est Pujol, fraîchement entré en jeu, qui manque l'immanquable à la 74è. Enfin, Ducourtioux déclenche en fin de match une frappe stratosphérique des 35 mètres, détournée par l'impeccable Reynet, seul Dijonnais proche des étoiles ce soir.

  • Arles-Avignon/Brest : 1–0
    Buts : Cissé (1ere) pour Arles-Avignon

    Les joueurs d'Arles-Avignon sont précoces. Première minute de jeu et déjà l'ouverture du score pour Fousseini Cissé suite à un corner mal négocié par la défense brestoise. Les Bretons, frustrés par une jouissance provençale aussi rapide, s'endorment, tournant le dos à leurs adversaires. Ils se réveillent en toute fin de match avec une soudaine envie d'égalisation mais Gaël Givet joue les tue-l‘amour en sauvant sur sa ligne à la 89è. Arles-Avignon gagne en marquant sur sa seule occasion du match et se relance dans la course au maintien.

  • Angers/Laval : 2–0
    Buts : Pessailli (19è), N'Gando (60è) pour Angers

    " Et plus que l'air marin, la douceur angevine". La douceur angevine de Joachim Du Bellay ressemblait plus à un océan déchaîné ce vendredi soir. Le navire lavallois tangue dès la 10è minute après une frappe de mule d'Axel N'Gando qui vient s'écraser sur le poteau de Cappone. Le portier de Laval doit même rentrer au port à la 19è après avoir fauché Camara dans sa surface. La pêche est bonne pour Jonas Pessalli qui...













  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant