Brest : Chauvin y croit encore

le
0
Brest : Chauvin y croit encore
Brest : Chauvin y croit encore

Landry Chauvin (entraîneur de Brest)
On savait que Lille était une équipe avec une maîtrise collective supérieure à la nôtre. Le gros regret c'est de se faire égaliser sur une phase arrêtée, cela devient récurrent et il faut gommer ça à tout prix. Mais il y avait du talent en face, et le banc a fait la différence. Mais je n'ai pas vu une équipe lâcher ou renoncer, au contraire. Nos limites, on n'a pas attendu ce soir pour voir qu'on en avait, sinon on ne serait pas à cette place. Mais les joueurs bossent et ne renoncent pas, si on doit se battre à la dernière minute du dernier match on le fera, avec les armes qui sont les nôtres même si elle ne plaisent pas à beaucoup de gens extérieurs, notamment les consultants télé. Il faut accepter les critiques, faire en sorte que le pessimisme ambiant cesse. On y verra plus clair dans 15 jours après le match de Reims. On doit s'accrocher, tant qu'on y sera dans l'état d'esprit, on aura une chance de s'en sortir.



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant