Brest cale, Dijon en profite.

le
0
Brest cale, Dijon en profite.
Brest cale, Dijon en profite.

Bien que renversant face à Créteil, Brest a dû se contenter d'un nul à domicile (2-2) et laisse la première place à Dijon, vainqueur facile d'Arles-Avignon (0-2). Toujours aussi séduisant, Sochaux se rapproche des places d'honneur, Auxerre manque une opportunité à Laval alors que Tours se donne de l'air. Nîmes et Le Havre, auteurs d'un 3 partout, ont fait le spectacle.Dijon s'empare de la première place
Arles 0-1 Dijon
Brest 2-2 Créteil

Le mano a mano continue entre Dijon et Brest en tête de la Ligue 2. Après deux journées sans occuper la tête, le DFCO a récupéré son trône à la faveur de sa victoire chez la lanterne rouge Arles-Avignon (0-2). Plus que cette victoire logique, c'est le match nul inattendu du Stade Brestois à domicile contre Créteil qui a permis aux Bourguignons de prendre à nouveau la tête. Avec un seul but encaissé dans son antre de Francis-le Blé depuis le début de la saison, le leader brestois semblait tout simplement intouchable avant la réception des Cristoliens. Mais son état de grâce a connu une légère interruption ce vendredi soir. Sans complexe d'entrée de jeu, les Franciliens sont les premiers à planter après la demi-heure de jeu. Boris Mahon de Monaghan ouvre le score des suites d'un coup franc à l'entrée de la surface. Stupeur dans le Finistère.

Alors que les Brestois poussent pour recoller en seconde période, l'entrant Nicolas Verdier manque l'égalisation. Le contre qui suit est dévastateur. Cheikh Ndoye, en fusée, remonte tout le terrain et vient servir un Aurélien Montaroup très offensif. Frappe du gauche de l'ancien Caennais, bien croisée de surcroit : Alexis Thébaux ne peut rien et constate les dégâts. Le public breton se met alors en mode effervescence et l'impensable se produit. Verdier lance d'abord Laborde dans un excellent timing, à la limite du hors-jeu. L'attaquant breton relance sa formation. Les Cristoliens, acculés devant leur cage, concèdent un coup franc dans la foulée. La frappe de Khaled est sublime : les Brestois...





Dijon s'empare de la première place
Arles 0-1 Dijon
Brest 2-2 Créteil

Le mano a mano continue entre Dijon et Brest en tête de la Ligue 2. Après deux journées sans occuper la tête, le DFCO a récupéré son trône à la faveur de sa victoire chez la lanterne rouge Arles-Avignon (0-2). Plus que cette victoire logique, c'est le match nul inattendu du Stade Brestois à domicile contre Créteil qui a permis aux Bourguignons de prendre à nouveau la tête. Avec un seul but encaissé dans son antre de Francis-le Blé depuis le début de la saison, le leader brestois semblait tout simplement intouchable avant la réception des Cristoliens. Mais son état de grâce a connu une légère interruption ce vendredi soir. Sans complexe d'entrée de jeu, les Franciliens sont les premiers à planter après la demi-heure de jeu. Boris Mahon de Monaghan ouvre le score des suites d'un coup franc à l'entrée de la surface. Stupeur dans le Finistère.

Alors que les Brestois poussent pour recoller en seconde période, l'entrant Nicolas Verdier manque l'égalisation. Le contre qui suit est dévastateur. Cheikh Ndoye, en fusée, remonte tout le terrain et vient servir un Aurélien Montaroup très offensif. Frappe du gauche de l'ancien Caennais, bien croisée de surcroit : Alexis Thébaux ne peut rien et constate les dégâts. Le public breton se met alors en mode effervescence et l'impensable se produit. Verdier lance d'abord Laborde dans un excellent timing, à la limite du hors-jeu. L'attaquant breton relance sa formation. Les Cristoliens, acculés devant leur cage, concèdent un coup franc dans la foulée. La frappe de Khaled est sublime : les Brestois...





...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant