Brésil : Scolari remercié

le
0
Brésil : Scolari remercié
Brésil : Scolari remercié
Le directeur de la communication de la Fédération brésilienne de football (CBF) a annoncé dimanche soir aux médias brésiliens que Luiz Felipe Scolari avait été démis de ses fonctions. Le sélectionneur brésilien avait refusé de démissionner.

C'était couru d'avance. A peine la Coupe du Monde terminée, la Fédération brésilienne de football a annoncé le limogeage de Luiz Felipe Scolari, extrêmement critiqué pour ses choix et sa gestion de l'effectif durant cette Coupe du Monde ayant tourné à l'humiliation pour le pays organisateur. Plus exactement, c'est le directeur de la communication de la CBF qui a annoncé aux médias brésiliens que le sélectionneur de leur équipe nationale, pourtant soutenu par ses joueurs, avait été démis de ses fonctions.

A l'issue de la nouvelle déroute, samedi face aux Pays-Bas lors de la petite finale (3-0), défaite faisant elle-même suite au naufrage face à l'Allemagne en demi-finales (7-1), Scolari avait indiqué que ce n'était pas à lui de décider de son avenir à la tête de la Seleçao. Au passage, le sélectionneur brésilien de retour aux commandes du Brésil en novembre 2012, soit dix ans après le titre de champion du Monde obtenu au Japon, avait bien fait comprendre qu'il avait de son côté refusé de démissionner.

La CBF s'est donc chargé de le démissionner elle-même avant que le président de la CBF, José Maria Marin, ne tienne ce lundi une conférence de presse pour revenir sur les circonstances de cette décision et les raisons qui ont poussé la Fédération brésilienne à agir de la sorte. Une intervention très attendue qui pourrait également permettre d'en savoir plus sur le successeur de Scolari à la tête de la Seleçao. 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant