Brésil-Rousseff, privée de ses avantages présidentiels, ira aux J.O.

le
0
    par Anthony Boadle et Lisandra Paraguassu 
    BRASILIA, 15 juin (Reuters) - La présidente brésilienne 
Dilma Rousseff, suspendue le mois dernier après l'ouverture d'un 
procès en destitution à son encontre, a annoncé mardi que le 
gouvernement intérimaire ne lui permettait plus d'utiliser 
l'avion présidentiel et avait cessé de payer les factures de ses 
déplacements. 
    L'ex-dirigeante estime que la mesure vise à limiter ses 
mouvements à l'intérieur du pays, quand elle entend y faire 
campagne pour montrer que sa suspension est illégale. 
    "Je n'ai pas le droit d'utiliser l'avion présidentiel pour 
voyager", a-t-elle dit à des journalistes étrangers, critiquant 
la décision du président intérimaire Michel Temer de ne 
l'autoriser à emprunter l'avion que pour se rendre dans sa ville 
natale de Porto Alegre. 
    Lors d'une récente visite à Sao Paolo, le gouvernement a 
refusé de payer sa facture d'hôtel, a-t-elle ajouté. 
    Le quotidien de la présidente suspendue connaît de nouvelles 
restrictions. Il y a dix jours, un employé de la résidence 
présidentielle où vivent Rousseff et sa mère a vu sa carte 
bancaire professionnelle refusée au supermarché : elle avait été 
bloquée, rapporte un membre de son équipe. 
    Le budget consacré à la décoration florale a été coupé, 
ajoute cette source, qui précise que l'équipe de sécurité de 
l'ex-présidente n'a pas été touchée, mais que son équipe 
personnelle a, elle, été réduite. Dilma Rousseff a notamment 
perdu cette semaine son plus proche collaborateur, Giles 
Azevedo. 
    "Ce sont des choses mesquines", a dit Dilma Rousseff, 
accusant Michel Temer de vouloir effacer sa présence de la scène 
médiatique. 
    La présidente a annoncé sa ferme intention d'assister aux 
Jeux Olympiques qui commencent le 5 août à Rio, invitée ou non. 
"Si je ne suis pas invitée, je grimperai dans un arbre pour voir 
les Jeux", a-t-elle plaisanté mardi devant des journalistes. 
 
 (Julie Carriat pour le service français, édité par Danielle 
Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux