Brésil-Revers du Parti des travailleurs aux municipales

le
0
    BRASILIA, 3 octobre (Reuters) - Le Parti des travailleurs 
(PT) a subi dimanche un revers important lors des élections 
municipales au Brésil qui voient des candidats de droite 
progresser dans plusieurs grandes villes. 
    Le parti de Dilma Rousseff, destituée en août, perd 
notamment Sao Paolo, la plus grande ville du pays. L'homme 
d'affaires Joao Doria, candidat du Parti de la social-démocratie 
brésilienne (PSDB) y est élu dès le premier tour. 
    Le Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB) du 
président actuel de centre-droit, Michel Temer, perd lui la 
ville de Rio de Janeiro, en mal de fonds après les Jeux 
olympiques. 
    Le second tour verra s'affronter à Rio le sénateur et évêque 
évangéliste Marcelo Crivella et Marcelo Freixo du Parti 
socialisme et liberté (PSOL) issu d'une scission de l'aile 
gauche du PT. 
    Les treize années au pouvoir du Parti des travailleurs ont 
été marquées par le scandale de corruption Petrobras et par 
l'entrée du pays en récession, autant d'épisodes susceptibles 
d'avoir valu au PT ce revers électoral. 
    Le parti perd quatre des cinq capitales régionales qu'il 
contrôlait et deux tiers des municipalités qu'il avait 
remportées en 2012. Il est désormais le dixième parti du pays en 
nombre de maires (troisième précédemment). 
 
 (Anthony Boadle; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Pierre Sérisier) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux