Brésil : naissance de deux perroquets bleus, une première depuis 14 ans

le
0
Brésil : naissance de deux perroquets bleus, une première depuis 14 ans
Brésil : naissance de deux perroquets bleus, une première depuis 14 ans

Cette fois, ce n'est pas un dessin animé. Deux perroquets bleus (ararinha azul), comme Blu et Perla dans le film d'animation «Rio», ont vu le jour au Brésil il y a près de deux mois. Leur naissance, annoncée vendredi par l'institut Chico Mendes, est le résultat d'un travail immense des chercheurs d'un centre d'élevage de Sao Paulo, destiné à augmenter la population de ces perroquets. 

L'espèce en voie de disparition ne compte que 92 spécimens dans le monde. Et la dernière naissance en captivité de cette variété d'oiseaux au Brésil remontait à 14 ans : il s'agissait de Flor, la mère des deux jeunes perroquets présentés vendredi. 

«Il y a 14 ans, la reproduction en captivité au Brésil était un fait rare. (...) La naissance de ces oisillons est emblématique et couronne les efforts déployés ces dernières années pour préserver l'espèce», a déclaré le spécialiste de la reproduction d'oiseaux, Ricardo Pereira, cité par l'institut Chico Mendes.

Au cours des premières semaines, les oisillons ont été alimentés par leurs parents, mais à présent ils sont nourris par des vétérinaires. C'est une mesure préventive, car la mère, Flor, arrachaient les plumes de la tête de ses petits. Pesant 15 grammes à leur naissance, ils ont atteint aujourd'hui 350 grammes, plus qu'un perroquet bleu adulte. «A l'âge adulte, le poids se stabilise à environ 340 grammes», selon le vétérinaire Ramiro Dias. Comme leur sexe n'est pas encore défini, ils n'ont toujours pas de nom.

«Rio» rendait hommage à ces ararinha azul

Originaire de la région de Curaça, dans l'Etat de Bahia (nord-est du Brésil), l'espèce a des pattes avec deux doigts tournés vers l'avant et deux autres vers l'arrière. Il se nourrit de graines et de fruits, et se sert de son bec pour grimper aux arbres. Sorti sur les écrans en 2011, «Rio» retraçait les aventures de histoire de Blu, un ararinha azul qui ne sait pas voler.

Dernier oiseau de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant