Brésil : les vacanciers moins intéressés par l'hôtellerie traditionnelle

le
0
Mark Schwettmann/Shutterstock.com
Mark Schwettmann/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Si la tendance actuelle venait à se confirmer, les personnes qui se rendront au Brésil pour la Coupe du Monde de football de 2014 pourraient bien plébisciter les modes d'hébergement alternatifs afin de contourner l'hôtellerie et ses prix exorbitants.

Une étude récente commandée par le Ministère brésilien du tourisme (Embratur) montre que ces dernières années, les réservations d'auberges de jeunesse, de camping, d'appartements et de maison avaient gagné 6% au Brésil, pour représenter 17% du marché total de l'hébergement touristique, comme le rapporte la revue spécialisée eTurboNews. L'hôtellerie garde tout de même 51% de part de marché.

La recherche d'hébergement alternatif s'accroît alors que l'industrie hôtelière brésilienne est pointée du doigt parce qu'elle est accusée de gonfler ses prix pendant la Coupe du monde de la FIFA, jusqu'à 500%, ce qui pourrait fortement nuire à la réputation touristique du pays et décourager les touristes étrangers à faire le déplacement.

Ils est conseillé aux personnes qui souhaitent se rendre au Brésil pour cette grande compétition internationale de réserver dès à présent, maintenant que la Coupe des Confédérations et que les Journée Mondiales de la Jeunesse sont terminées.

Selon le quotidien anglophone The Rio Times, de nombreux propriétaires proposent déjà leurs appartements à la location et se présentent comme une alternative plus spacieuse et parfois moins onéreuse.

Mais la location d'un studio à Rio (Copacabana) pendant les quatre semaines de la Coupe du monde peut coûter dans les 7.000 dollars (plus de 5.000?) comme le rapporte Rio Times, et celle d'un grand et luxueux quatre pièces à réserver en groupe coûte en moyenne 150.000$ (113.000?) pour la même période à Leblon ou Ipanema, les quartiers les plus chics de la ville.

De plus selon l'étude menée par Embratur, un vacancier étranger doit s'attendre à débourser en moyenne 75$ (55?) en frais quotidiens.

A noter que la dernière édition du sondage annuel mené par le ministère du tourisme auprès des vacanciers étrangers a souligné que même si le Brésil jouit d'une très bonne note côté hospitalité et gastronomie, les télécommunications et les infrastructures routières du pays enregistrent de très mauvais scores auprès des touristes.

L'année dernière, les Argentins ont pris la tête des touristes étrangers à visiter le Brésil, devant les Américains, les Allemands et les Uruguayens.

Pour aider les amateurs de football à se loger à travers le Brésil, la FIFA a mis en place un site dédié à la location de chambres d'hôtels (hotels.fifa.com), et les sites de location d'appartements et de maison Homeaway et Roomorama.com proposent déjà des adresses partout dans le pays, pour l'événement qui se déroulera du 12 juin au 13 juillet 2014.

vs/cm/cg/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant