Brésil : le nageur Ryan Lochte inculpé pour « dénonciation mensongère d'un crime »

le
0
Les « unes » du « New York Post » et du « New York Daily News » datées du 19 août, reviennent sur la prétendue agression de Ryan Lochte au Brésil.
Les « unes » du « New York Post » et du « New York Daily News » datées du 19 août, reviennent sur la prétendue agression de Ryan Lochte au Brésil.

Le médaillé d’or du relais 4 × 200 m nage libre avait affirmé avoir été agressé par des hommes se présentant comme des policiers à Rio, en marge des JO.

Le nageur américain Ryan Lochte a été inculpé, jeudi 25 août, pour « dénonciation mensongère d’un crime » au Brésil. L’athlète de 32 ans a prétendu avoir été victime d’un braquage en marge des Jeux olympique de Rio. La police de l’Etat de Rio de Janeiro, qui a conclu son enquête ce jour, demande à la justice d’envoyer une commission rogatoire pour que le sportif soit notifié de la décision aux Etats-Unis, où il réside.

Ryan Lochte avait affirmé avoir été agressé par des hommes se présentant comme des policiers, qui l’auraient menacé ainsi que trois de ses coéquipiers dans une station-service de la ville. Une version des faits contredite par les enquêteurs brésiliens, d’après les images de vidéosurveillance du lieu et le témoignage du gérant.

La semaine dernière, la juge en charge du dossier avait relevé des « incohérences » dans les témoignages des athlètes, et a ordonné la saisie de leurs passeports. M. Lochte était déjà rentré aux Etats-Unis, mais deux de ses coéquipiers, Jack Conger et Gunnar Bentz, ont été débarqués de leur avion quelques instants avant le décollage pour être interrogés par la police.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant