Brésil-La vente de Celg-D repoussée avec une baisse du prix

le
0
    BRASILIA/SAO PAULO, 16 août (Reuters) - Le gouvernement 
brésilien a modifié le calendrier de la vente aux enchères de la 
société publique de distribution d'électricité Centrais 
Elétricas de Goias (Celg-D), des prétendants n'ayant pas répondu 
à certaines conditions financières dans les temps.  
    L'adjudication, prévue à l'origine vendredi, était censée 
rapporter au moins 2,8 milliards de réals (779 millions d'euros) 
et le nouveau calendrier témoigne des difficultés que rencontre 
le gouvernement brésilien dans son ambitieux plan de 
privatisation mis au point pour réduire un déficit budgétaire 
record cette année. 
    Deux parlementaires au fait de l'opération ont dit à Reuters 
martdi que le gouvernement ramènerait sans doute le prix minimum 
autour de deux milliards de réals pour encourager des offres 
fermes lorsque la procédure sera rouverte, sans doute en 
septembre. 
    Reuters avait rapporté en février que Brasilia et la holding 
publique Centrais Elétricas Brasileiras (Eletrobras), qui 
détient 51% de Celg-D, avaient invité AES  AES.N , Enel 
 ENEI.MI  et plusieurs électriciens brésiliens à participer aux 
enchères, supervisées par la banque de développement brésilienne 
BNDES et par la Société financière internationale, un organe de 
la Banque mondiale. 
    Eletrobras  ELET6.SA  a mis en vente des participations dans 
plusieurs sociétés de distribution d'électricité afin de se 
recentrer sur la production en particulier.  
    Les 49% restants du capital de Celg-D sont propriété de 
l'Etat de Goias par le biais de la holding Cia Celg de 
Participaçoes. Cette participation est également à vendre. 
 
 (Marcela Ayres et Guillermo Parra-Bernal, Wilfrid Exbrayat pour 
le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant