Brésil-La société Odebrecht aurait versé $3,3 mds de pots-de-vin

le
0
    RIO DE JANEIRO, 16 avril (Reuters) - Odebrecht  ODBES.UL , 
le groupe de BTP au centre d'une vaste affaire de corruption qui 
secoue le Brésil, a versé un total de 3,3 milliards de dollars 
(3,1 milliards d'euros) de pots-de-vin entre 2005 et 2014, selon 
un témoignage cité samedi par la presse. 
    Le groupe de BTP, via un département spécialement créé pour 
payer les politiques et autres destinataires de ses pots-de-vin 
pour obtenir des contrats de travaux publics, a payé jusqu'à 730 
millions de dollars en 2012 et en 2013, les deux années où les 
dessous-de-table ont été les plus élevés, selon une feuille de 
calcul qu'un ancien dirigeant du groupe a donné aux enquêteurs 
dans le cadre d'un témoignage pour obtenir une réduction de 
peine. 
    Le chiffre de 3,3 milliards de dollars et les totaux par 
année ont été annoncés par le site internet G1 du groupe de 
médias Globo et par le quotidien Estado de S. Paulo. 
    Un témoignage rendu public cette semaine par un juge de la 
Cour suprême, Edson Fachin, éclaire la façon dont Odebrecht 
avait pour habitude de payer des responsables au Brésil et dans 
d'autres pays pour obtenir des contrats.   
    Ce témoignage a été rendu public au moment où le juge Fachin 
a autorisé des enquêtes sur huit ministres du gouvernement, 12 
gouverneurs et des dizaines de parlementaires impliquée dans le 
scandale.   
    Cette retentissante affaire, surnommée "Lava Jato" ("Lavage 
express"), a été mise au jour il y a trois ans dans le cadre 
d'une enquête pour corruption à la compagnie pétrolière publique 
Petrobras  PETR4.SA . 
    Odebrecht, dont l'ancien patron est en prison depuis 2015 
dans le cadre de cette enquête, a négocié l'an dernier un accord 
de grande ampleur avec les enquêteurs, qui a débouché sur le 
témoignage de quelque 80 dirigeants et employés de son groupe. 
    Estado de S. Paulo a également annoncé samedi que les 
autorités brésiliennes vérifiaient pour savoir si les 
pots-de-vin qu'Odebrecht a reconnu avoir versés à l'étranger 
sont contraires au droit brésilien. Odebrecht a fait ces 
paiements au Mexique, en Equateur, au Pérou et en Angola. 
 
 (Paulo Prada; Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant