Brésil : la hausse des prix freine la croissance

le
0
La reprise de l'inflation au Brésil bride la consommation. Le PIB n'a progressé que de 0,6% au premier trimestre.

La présidente du Brésil Dilma Rousseff comptait sur le premier trimestre pour effacer la piètre performance de l'an dernier avec seulement 0,9% de croissance. Peine perdue: malgré les réformes engagées et les différents plans de relance ciblés sur l'industrie, le PIB n'a enregistré qu'un petit 0,6% de hausse entre janvier et mars. Cette nouvelle déconvenue contraint le bouillonnant ministre des Finances Guido Mantega à revoir à la baisse son objectif initial de 3,5% de croissance sur 2013. Les secteurs de l'industrie et des services ont été particulièrement décevants en ce début d'année, l'activité industrielle s'est contractée de 0,3%. Sans compter le ralentissement mondial qui pèse sur les exportations.

Plus inquiétant est la forte remontée de l'inflation qui complique la stratégie de relance du gouvernement. Elle a atteint en mars 6,59%, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant