Brésil : la destitution de Dilma Rousseff, l'ultime coup de théâtre ? (partie 2)

le
0

Au Brésil, après les députés, c'est au tour des sénateurs de se prononcer sur la destitution de la présidente Dilma Rousseff. Si le vote est positif, elle devra quittera son poste et serait alors remplacée pour une durée de 180 jours par le centriste Michel Temer, avant un nouveau vote du sénat en septembre. Cette crise politique rocambolesque fragilise-t-elle la démocratie du pays ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant